21 juin 2009

Analyse des résultats Europe Ecologie 2009 en fonction du 1er tour des présidentielles de 2007

Cette analyse effectuée à la demande de François Dubreuil permet d'essayer de modéliser les résultats de 2009 en fonction du vote au premier tour de la présidentielle de 2007, en tenant compte de l'abstention et des votes blancs et nuls.


A. Détermination du modèle (régression multiple)

On se propose d'expliquer le nombre de voix Europe Ecologie 2009 par commune du Val de Marne, en fonction des résultats de l'élection présidentielle de 2009, en comptant également le nombre de personnes qui se sont abstenues (ABST) ou qui ont voté Blanc ou nul (BLN). On tient compte des interactions entre tous les effets (régression multiple) pour aboutir au modèle suivant :

modele

Ce modèle permet de montrer que les communes du Val de Marne qui ont eu les meilleurs scores aux élections européennes de 2009 sont celles où l'on avait beaucoup voté Voynet et Bayrou aux Présidentielles de 2007, ainsi que celles qui avaient voté De Villiers ou Laguiller. On remarque également que les communes où beaucoup d'électeurs s'étaient abstenus aux Présidentielles de 2007 ont eu tendance à voter davantage Europe Ecologie en 2009. En revanche, les communes qui avaient beaucoup voté Besancenot et  Le Pen ont donné des scores plus faibles à Europe Ecologie. Ainsi que celles qui ont voté blanc ou nul en 2007.  Les relations sont faibles (non significatives) avec les autres candidats, même si la relation est plutôt positive avec les votes Bové et Royal, mais beaucoup moins nettes. Au total l'analyse montre que les gains de voix les plus importants d'Europe Ecologie par rapport aux présidentielles se font dans les communes où les Verts étaient bien implantés (vote Voynet) mais aussi dans celles qui avaient été intéressées par le vote Bayrou.

B. CALCUL DES VOTES THEORIQUES ET RESIDUELS

On peut calculer pour chaque commune le vote théorique Europe Ecologie (MOD) à partir de la situation des présidentielles, et en déduire les écarts résiduels (RES) en soustrayant le vote théorique du vote réel (EE09). Le calcul peut se faire en nombre de voix (Brut) en % des suffrages exprimés (EXP) ou en pourcentage des inscrits (INS).

Par exemple, on peut voir que Bonneuil a eu 394 voix pour Europe Ecologie (soit 13.4% des suffrages exprimés et 4.4% des inscrits), alors que les résultats des présidentielles n'en laissait prévoir que 373 (soit 12.7% des suffrages exprimés et 4.2% des inscrits). On peut donc dire que Jean Chagny a fait un peu mieux que prévu par rapport à la tendance des votes depuis la présidentielle.

En revanche, à Sucy-en-Brie, on a pas fait aussi bien qu'on aurait pu puisqu'on a obtenu 20.2% des suffrages exprimés et 9.0% des inscrits, alors qu'on pouvait espérer 22.5% des suffrages exprimés et 9.8% des inscrits ...

Tab1
tab2

C. NE PAS SUR-INTERPRETER LES RESULTATS

Attention toutefois à ne pas sur-interpréter ces résultats... Il y a beaucoup de manière de réaliser ces modèles et tous ne donnent pas les mêmes résultats ... Ce ne sont que des indications utiles à la réflexion des groupes locaux. Le vrai travail, c'est tout de même le terrain, le terrain et encore le terrain.

Claude Grasland
responsable du groupe EE Haut Val de Marne.

Posté par verts_sucy à 20:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Analyse des résultats Europe Ecologie 2009 en fonction du 1er tour des présidentielles de 2007

Nouveau commentaire